web social - publier et partager

MOOC ITyPA – S5 – Publier et Partager

Cette semaine le MOOC ITyPA nous permet de nous questionner sur le fait de publier et partager sur le web.

 

Pourquoi publier et partager depuis 6 mois ?

Dans le domaine du FLE, en général, je réalise et publie les documents sur mon site pour mes propres besoins, c’est-à-dire pour mes apprenants. Ainsi, ils peuvent s’y référer facilement. Les documents peuvent être vus en amont, en aval ou pendant le cours. D’autre part, il m’arrive de publier des documents destinés à la classe si ceux-ci fonctionnent bien. Peut-être que d’autres professeurs seront intéressés comme je peux l’être par les activités d’autres enseignants.

C’est également un bon moyen d’avoir des retours, de s’enrichir et d’évoluer grâce aux commentaires des autres enseignants.

Je partage toutes mes activités sous licence « creative commons » : BY NC SA .

« Le titulaire des droits autorise l’exploitation de l’œuvre originale à des fins non commerciales, ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale ».

Il existe six licences « creative commons ».

Sur mon site la licence est affichée en bas de la page web par une image très facile à obtenir sur le site creativecommons.org en répondant à deux questions.

Licence Creative Commons

 

 

 

Comme je me donne pour consigne de ne publier des activités pour la classe qu’après plusieurs essais, je publie peu finalement. Mais cela me convient très bien car je prends aussi du temps pour améliorer mes connaissances et mes compétences numériques.

C’est d’ailleurs pourquoi je suis des MOOC.

Si je publie mon expérience des MOOC c’est en premier lieu pour moi. Comme un carnet de bord, un suivi de mon apprentissage. Bien sûr le fait d’être lu est un plus car il y a la possibilité d’être « évalué » grâce aux commentaires d’autres personnes. C’est un peu stressant, mais très important pour progresser.

Ensuite, je publie et partage cette expérience car je suis convaincue que le MOOC est une super formation continue qui offre de nombreux avantages et j’espère donner envie à d’autres personnes de suivre les mêmes MOOC.

Pour l’instant je suis en pleine découverte des outils numériques donc je n’ai pas le recul, ni l’expérience suffisante pour les commenter personnellement, mais j’essaie de transmettre de l’information.

Enfin, je partage d’autres sources FLE ou TICE que je trouve intéressantes et dont je me sers via Twitter et Google+.

 

 

Le wébinaire de cette semaine nous a permis de rencontrer Jacques Cool qui nous a parlé du « savoir publier« :

  • savoir s’engager pour des enjeux qui nous tiennent à cœur : entrer en interaction via le numérique
  • savoir montrer ce que l’on fait avec ce que l’on sait
  • savoir gérer sa e-réputation
  • savoir reconnaître une source fiable

 

Voici une série de tutoriels pour communiquer, publier et partager avec les outils Google.

Pour finir, une découverte que vous connaissez sans doute tous, mais qui va peut-être révolutionner mon utilisation de Twitter : le Générateur de Liens Courts.

Et oui, je me demandais comment faire quand un lien dépassait le nombre de caractères requis ! J’ai encore du boulot !

Pour choisir votre générateur de liens courts voici une liste des douze principaux générateurs.

2 Comments

  1. Je ne suis pas très active non plus, je n’ai pas vraiment réussi à entrer en contact avec d’autres participants, c’est l’aspect le plus difficile pour moi, mais je me dis que ça rentre dans le processus d’apprentissage du MOOC. Je suis aussi majoritairement en mode « éponge » parce que novice, je pense que c’est indispensable pour apprendre, et le fait d’écrire me permet de sortir un peu la tête de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.